top of page
Rechercher

Tu es un miracle



Je crois qu'il existe deux catégories de personnes dans ce vaste monde qui est le nôtre.


D'un côté, il y a ceux qui embrassent la lenteur, qui se laissent doucement porter par le flux de la vie.


Ces individus sont capables de trouver le bonheur dans l'instant présent, sans ressentir la nécessité de s'agiter frénétiquement pour se sentir vivants. Ils savent véritablement apprécier le moment, sans se mettre une pression inutile, conscients que chaque battement de cœur est une danse avec le temps.


D'un autre côté, il y a ceux qui ressentent un besoin pressant de donner un sens à leur existence. Ils aspirent à trouver leur place dans ce monde complexe, à "faire" quelque chose qui justifie leur présence, à prouver qu'ils méritent d'être là.


Ce besoin profond a souvent ses racines dans l'enfance, une période cruciale qui peut modeler le cours de toute une vie.


Cet article revêt une importance capitale en nous rappelant à quel point notre enfance peut agir comme une force formatrice, influençant nos choix et nos actions tout au long du voyage de la vie.


Nombreux sont ceux d'entre nous qui ont traversé divers traumatismes, qu'ils soient intentionnels ou non, qu'ils aient pris place in utero, à la naissance, pendant l'enfance, ou au cœur de conflits parentaux qui nous ont été imposés malgré nous.


Ces expériences peuvent créer des blessures invisibles, des cicatrices émotionnelles qui nous incitent à croire, à tort, que notre droit d'être là est conditionnel à des actions spécifiques, des compensations, ou même à jouer un rôle dans un environnement parfois inhospitalier.


Le fil conducteur de cette réflexion est simple mais profond : lorsque nous grandissons avec la question persistante de "ce que nous devons faire pour être", nous développons un besoin profond. Ce besoin, c'est celui de trouver un sens à notre existence, de comprendre pourquoi nous sommes là, de justifier notre droit à l'existence.


"Tous ces enfants qui ont grandi avec ce sentiment, et nous sommes nombreux dans le monde, ont sans cesse besoin de trouver une raison d'être là."

Il est facile de basculer dans une quête incessante de conquêtes, de défis et d'évolution, tout simplement pour prouver que nous avons le droit d'être en vie. Mais au fond, le simple fait d'être en vie est en soi un miracle.


Selon différentes études, il n'existe aucune chance ou une infinie probabilité pour qu'un être humain naisse.


Le simple fait de naître et d'être vivant est le fruit d'un miracle.

C'est donc essentiel de se rappeler aujourd'hui, et de rappeler à tous nos enfants, qu'ils sont des miracles par leur simple présence.


Il n'est pas nécessaire de faire quoi que ce soit, de prouver quoi que ce soit, de se surpasser pour avoir le droit d'exister. Si nous sommes là, c'est pour une raison valable.


À chaque instant, à chaque seconde, notre simple existence illumine le monde. Et si nous sommes là, c'est qu'il y a une raison, même si elle reste parfois insaisissable.


Je ne vais pas débattre ici du pourquoi ni du comment, car cela peut être un voyage personnel et introspectif.


Ce qui est certain, c'est qu'avec une chance quasi nulle d'être vivant, je souhaite ardemment que vous vous rappeliez que vous êtes UN MIRACLE et que vous n'avez rien à faire dans votre vie pour prouver, justifier ou avoir le droit d'être ici. Votre simple présence est un cadeau, une illumination du monde.


La vie est courte, apprécions-la pleinement.

N'oubliez pas de rappeler à vos enfants qu'ils sont des miracles, et qu'ils n'ont rien à faire – juste à être. Leur simple existence est le plus beau cadeau du monde.


Avec tout mon amour, Alessa






Comentários


bottom of page